Hommage à Matisse, trois vocalises pour clarinette & voix de femme

ou pour clarinette & cor de basset (version instrumentale)

Dédicace : à Pierre Génisson & Delphine Haidan

Nomenclature : clarinette & mezzo-soprano (ou clarinette & cor de basset)

Durée : 14' environ

Partition : à paraître aux Editions Durand

Ce triptyque est conçu en hommage au peintre Henri Matisse à l’occasion du 150ème anniversaire de sa naissance.

- la première pièce, « Nu », célèbre d’abord la simplicité du trait si merveilleux des dessins de Matisse,

- la seconde, « Eclat », est inspirée par l’importance de la lumière chez Matisse, des premiers tableaux aux vitraux de la Chapelle de Saint-Paul-de-Vence. Comme l’a écrit Guillaume Apollinaire, « l’œuvre d’Henri Matisse est un fruit de lumière éclatante. (…) Ce peintre n’a cessé de suivre son instinct. Il lui laisse le soin de choisir entre les émotions, de juger, de limiter la fantaisie et celui de scruter profondément la lumière, rien que la lumière »,

- le troisième et dernier mouvement, « Couleur », est composé en suivant les propres paroles du peintre : « je posais ma couleur ; c’était la première couleur de ma toile. J’y joignais une deuxième couleur, et alors, au lieu de reprendre, quand cette deuxième couleur  ne paraissait pas s’accorder avec la première, j’en mettais une troisième, qui devait les accorder. Alors il fallait continuer ainsi jusqu’à ce que j’eusse la sensation que j’avais créé une harmonie complète dans ma toile, et que je me trouvais déchargé de l’émotion qui me l’avait fait entreprendre » (Henri Matisse).

Il n’y a pas de texte à proprement parler, la chanteuse vocalisant sur des phonèmes que j’indique juste pour préciser la couleur des sons, mais sans aucun sens signifiant.

Création : par Delphine Haidan & Pierre Génisson le 7 Juillet 2019 au Musée Matisse du Cateau-Cambrésis dans le cadre du festival Les Musicales de Cambrai, à l’occasion du 150ème anniversaire de la naissance du peintre dans le musée de sa ville natale.