Trois études après Kandinsky pour piano seul

Nomenclature : piano solo

Partition : Publiée aux Editions Durand, parution février 2018 et disponible ici sur musicshopeurope.com

Composées en 1990, les Trois études après Kandinsky ont été inspirées par une première réflexion sur l’abstraction comme forme d’expression de soi et de ses sentiments.

Le cycle s’inspire de trois tableaux de Kandinsky, à rebours du parcours stylistique du peintre. Au final, les trois études forment le portrait d’un même artiste :

  • Deux traits noirs (1930)

  • Jaune Rouge Bleu (1925)

  • Lyrique (1911)

 

« D’abord la réserve de Deux traits noirs de 1930, où le piano chavire d’une extrémité à l’autre du clavier, ceinturant des formes effilées. Cinq ans plus tôt, voilà Jaune-Rouge-Bleu (1925) et la courbe sinueuse de son dégradé de couleurs, mais aussi le drame de ses entrechocs et de ses oppositions. Là où la figuration s’envole peu à peu, dans ces maisons qui prennent la tangente alors que le ciel s’ouvre sur un nouvel espace, apparaît le cavalier, ou plutôt sa stylisation extrême, dans Lyrique (1911). À partir d’un matériau commun avec celui de la première étude Deux traits noirs, le compositeur donne un sens différent à l’épopée de Lyrique. Son piano rue dans les brancards et chevauche la couleur ».

(Franck Mallet, livret de l’enregistrement paru chez Alpha Classics)

 

Création : par François-Frédéric Guy, piano au disque (Alpha Classics, 2016) et en concert au Muziekgebouw d’Amsterdam (Pays-Bas) le 7 février 2018

Création coréenne par François-Frédéric Guy à Tongyeong le 1er juin 2019

Création allemande par Kiveli Doerken au Spannungen festival à Heimbach le 22 juin 2019

Extrait audio on streaming / François-Frédéric Guy @Soundcloud

Enregistrement complet / François-Frédéric Guy on streaming @Spotify or on demand @Alpha Classics

Présentation de l'oeuvre sur le site des éditions Durand : https://www.durand-salabert-eschig.com/fr-FR/News/2018/05/Montalbetti-Trois-etudes.aspx

Trois études après Kandinsky.jpg