top of page

B I O G R A P H Y / B I O G R A P H I E

Éric Montalbetti N&B © Amandine Lauriol.jpg

photo © Amandine Lauriol

Dowload here / Téléchargez ici

 

Biographie en français

Eric Montalbetti, compositeur

Né en 1968, vit et travaille à Paris

Depuis une dizaine d’années, la musique d’Eric Montalbetti a la chance d’être jouée par quelques merveilleux interprètes.

Avec orchestre, Miséricorde pour orchestre à cordes vient d’être créé par l’Orchestre de Chambre de Lausanne sous la direction de Renaud Capuçon. La saison 2023/24 voit également la création d’une nouvelle pièce concertante pour violoncelle, Nachtgebet, avec successivement Tanja Tetzlaff & l'Orchestre Symphonique d'Odense dirigé par Pierre Bleuse au Danemark, Alban Gerhardt & l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège dirigé par Lionel Bringuier en Belgique, et Truls Mørk & l'Orchestre National de Lyon dirigé par Nikolaj Szeps-Znaider en France, ainsi qu’un Concertino pour clarinette & orchestre à cordes pour Pierre Génisson et les Cameristi della Scala dirigés par Wilson Hermanto.

À la Philharmonie de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France & Mikko Franck ont créé Ouverture philharmonique, en co-commande avec le Gürzenich Orchester de Cologne & François-Xavier Roth, et Matthias Pintscher a dirigé avec l’Ensemble intercontemporain et la mezzo-soprano Christina Daletska la création de Cavernes & Soleils sur trois poèmes d’Andrée Chedid.

Depuis 2015, Vaste champ temporel à vivre joyeusement a d’abord été créé par Pascal Rophé en France aussi bien que par Yasuaki Itakura au Japon, et repris par Pierre Bleuse à Toulouse et par l’Orchestre Symphonique de Bucarest au festival Enescu. Puis la fantaisie symphonique inspirée par Paul Klee Éclair physionomique a été créée sous la direction de Kazuki Yamada au Printemps des Arts de Monte Carlo et reprise par Pierre-André Valade et l’Orchestre de la Tonhalle à Zürich. Emmanuel Pahud, l’Orchestre de la Suisse Romande et Jonathan Nott ont interprété le concerto Memento vivere à Lugano et à la Seine Musicale après en avoir donné la création à Genève, où Pierre Bleuse a aussi dirigé avec le Lemanic Modern Ensemble la création européenne de la sinfonietta Fenêtres simultanées sur la ville, inspirée par l’univers coloré de Sonia & Robert Delaunay, en co-commande du Tokyo Sinfonietta et de son directeur musical Yasuaki Itakura, qui a dirigé la pièce avec trois orchestres différents au Japon.

En 2025, la pianiste Beatrice Rana donnera la création d’une nouvelle pièce concertante en hommage à Luciano Berio à Paris avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Matthias Pintscher.

En musique de chambre, Christian Tetzlaff créé un Duo pour violon & piano et donne la création allemande de la Sonate pour violon seul déjà interprétée par Tedi Papavrami et David Grimal.

Au violoncelle, Marc Coppey enregistre Un herbier pour la vie, repris par Henri Demarquette, qui suscite aussi la création de Psalterium pour chœur et violoncelle solo avec Sequenza 9.3 et Catherine Simonpietri.

Les solistes de l’Ensemble intercontemporain Hae Sun Kang, Eric-Maria Couturier et Hidéki Nagano enregistrent un Trio, et Les Dissonances le Quatuor à cordes « Harmonieuses Dissonances » repris en 2023 par le Quatuor Mona, du Volcan du Havre au festival de Radio France à Montpellier. Deux autres quatuors interprètent Quartettsatz dans le cadre de l’académie Lumières d’Europe au festival Enescu à Bucarest et de l’International Musicians Seminar à Prussia Cove et Falmouth en Grande-Bretagne.

Au piano, François-Frédéric Guy créé 3 études après Kandinsky au Muziekgebouw d’Amsterdam puis à Tongyeong en Corée, reprises en Allemagne par Kiveli Doerken, et Momo Kodama donnera à l’automne 2024 la création de quelques Intermezzi pour piano seul.

Parmi les vents, le flûtiste Emmanuel Pahud, qui a créé le concerto Memento vivere avec l’Orchestre de la Suisse Romande, a aussi interprété le solo Memento Emmanuaile au Konzerthaus de Vienne aussi bien qu’en France, en Italie, au Tokyo Opera City et à la Pierre Boulez Saal de Berlin. Les Formants pour clarinette sont joués par Nicolas Baldeyrou et Pierre Génisson, Esprit tendre par les hautboïstes Jean-Louis Capezzali et Viola Wilmsen, Prière de l’Ange gardien par David Guerrier au cor. Pierre Génisson et Delphine Haidan créent aussi un Hommage à Matisse pour clarinette et voix de femme pour le 150ème anniversaire du peintre dans le musée de sa ville natale puis à Nice.

Eric Montalbetti compose depuis l’âge de 11 ans, parallèlement à l’étude du piano et de l’orgue. Il a suivi les leçons de Pierre Boulez au Collège de France et les cours d’analyse de Robert Piencikowski à l’Ircam, et étudié avec les compositeurs Alain Bancquart, George Benjamin, Michael Levinas, Magnus Lindberg, Philippe Manoury, Paul Méfano et Tristan Murail.

Directeur artistique de l’Orchestre Philharmonique de Radio France de 1996 à 2014, il ne publie sa musique que depuis 2015, principalement aux éditions Durand ainsi qu’aux éditions Allegretto.

Au disque, les albums discographiques Solos, a personal diary in music et Chamber music, Harmonieuses Dissonances ont été publiés par Alpha Classics.

De nombreuses radios publiques comme France Musique, BBC radio 3, Deutschlandfunk, WDR, Nederlands radio, RTBF en Belgique, la Radio Suisse Romande, DR au Danemark, RTP au Portugal aussi bien que la NHK au Japon et Arte.tv ont diffusé plusieurs concerts et enregistrements.

 

Biography in English

Eric Montalbetti, composer

Born 1968, lives and works in Paris, France

 

In the last ten years, Eric Montalbetti has been enjoying hearing his scores come to life and reach audiences thanks to wonderful performers.

With orchestra, Miséricorde for string orchestra has just been premiered by the Orchestre de Chambre de Lausanne conducted by Renaud Capuçon. The 2023/24 season is also seeing the premiere of a new concertante piece for cello, Nachtgebet, successively with Tanja Tetzlaff & the Odense Symphony Orchestra conducted by Pierre Bleuse, Alban Gerhardt & Orchestre Philharmonique Royal de Liège conducted by Lionel Bringuier, and Truls Mørk & Orchestre National de Lyon led by Nikolaj Szeps-Znaider, as well as a Concertino for clarinet & string orchestra for Pierre Génisson & Cameristi della Scala conducted by Wilson Hermanto.

At the Philharmonie de Paris, the Orchestre Philharmonique de Radio France & Mikko Franck have premiered the Ouverture philharmonique, a co-commission of Gürzenich Orchester Köln & François- Xavier Roth, and Matthias Pintscher conducted with the Ensemble intercontemporain and soloist Christina Daletska the world premiere of Cavernes & Soleils for mezzo-soprano & chamber orchestra on three poems by Andrée Chedid.

Vaste champ temporel à vivre joyeusement was also premiered by Pascal Rophé in France on an 8 concerts tour and by the Tokyo Sinfonietta & Yasuaki Itakura in Japan, then revived by Pierre Bleuse in Toulouse and by the Bucharest Symphony Orchestra at the George Enescu festival.

The symphonic fantasy after Paul Klee Éclair physionomique, premiered by Kazuki Yamada at the Monte Carlo spring festival, was also revived by Pierre-André Valade & Tonhalle Orchester Zürich. Orchestre de la Suisse Romande & Jonathan Nott commissioned the concerto Memento vivere for Emmanuel Pahud and played it in Geneva, Lugano & La Seine Musicale. And the sinfonietta Fenêtres simultanées sur la ville after Sonia & Robert Delaunay was premiered by Pierre Bleuse & the Lemanic Modern Ensemble in Geneva as well as by Yasuaki Itakura in Japan with the Tokyo Sinfonietta, and revived with the students & teachers of the Kunitachi University in Tokyo as well as with Orchestra Ensemble Kanazawa.

In 2025, pianist Beatrice Rana will premiere a new concertante piece in tribute to Luciano Berio with the Orchestre Philharmonique de Radio France & Matthias Pintscher.

In chamber music, violinist Christian Tetzlaff gave the world premiere of a Duo for violin and piano as well as the German premiere of a Sonata for solo violin first performed by Tedi Papavrami and David Grimal.

Cellist Marc Coppey recorded the suite Un herbier pour la vie, revived in concert by Henri Demarquette who also commissioned Psalterium for cello & choir.

The soloists of the Ensemble intercontemporain Hae Sun Kang, Eric-Maria Couturier & Hidéki Nagano recorded a Trio, and Les Dissonances the String Quartet "Harmonieuses Dissonances", which was also revived in 2023 by the Mona Quartet, as well as in the Lumières d’Europe Academy at Bucharest Enescu festival and at the International Music Seminar in Prussia Cove & Falmouth (U.K.).

Pianist François-Frédéric Guy premiered in the Amsterdam Muziekgebouw as well as in Tongyeong (Korea) 3 studies after Kandinsky, also performed in Germany by Kiveli Doerken, and Momo Kodama will first perform 3 Intermezzi in September 2024.

Among winds, flutist Emmanuel Pahud premiered the concerto Memento vivere as well as the solo piece Memento Emmanuaile from the Wiener Konzerthaus to France, Italy, the Tokyo Opera City and Berlin Pierre Boulez Saal. Oboists Jean-Louis Capezzali and Viola Wilmsen played Esprit tendre, clarinetists Nicolas Baldeyrou and Pierre Génisson the Formants pour clarinette, and horn David Guerrier Prière de l’Ange gardien. Pierre Génisson and Delphine Haidan also premiered Hommage à Matisse for clarinet and female voice on the painter’s 150th anniversary in his birthplace as well as in Nice.

Eric started composing in his childhood while studying piano and organ. He followed the lectures by Pierre Boulez at Ircam and Collège de France, and studied with composers Alain Bancquart, George Benjamin, Michael Levinas, Magnus Lindberg, Philippe Manoury, Paul Méfano and Tristan Murail. Also the Artistic Director of the Orchestre Philharmonique de Radio France from 1996 to 2014, he only started to publish his music in 2015, now available from publishers Durand and Allegretto.

Two CD albums, Solos – a personal diary in music and Chamber music – Harmonieuses Dissonances are available from Alpha Classics.

Many public radios including France Musique, BBC radio 3, Deutschlandfunk, WDR, Nederlands radio, RTBF in Belgium, Radio Suisse Romande, DR in Denmark, RTP in Portugal or the NHK in Japan as well as Arte Concerts have already broadcasted various concerts and recordings.

bottom of page