B I O G R A P H Y / B I O G R A P H I E

Eric Montalbetti ©DavidWagnières

photo © David Wagnières

Dowload here / Téléchargez ici

Biographie en français

Après avoir longtemps composé comme on écrit son journal intime, Eric Montalbetti se réjouit depuis quelques années d’entendre nombre de ses partitions prendre vie et toucher des auditeurs grâce à quelques merveilleux interprètes.

Au violon, Christian Tetzlaff crée en 2019 au festival Spannungen un Duo pour violon & piano avec le pianiste Alexander Vorontsov, et interprète la Sonate pour violon seul qui a été également jouée en France par David Grimal et Tedi Papavrami.

D’autres œuvres pour cordes ont été interprétées par les violoncellistes Marc Coppey, Alejandro Viana et Henri Demarquette (Un herbier pour la vie pour violoncelle seul, et Psalterium pour chœur et violoncelle solo), aussi bien que par le Quatuor Les Dissonances de David Grimal, Stefan Simonca-Oprita, David Gaillard et Xavier Phillips (Quatuor Harmonieuses Dissonances) ou encore les solistes de l’Ensemble intercontemporain Hae Sun Kang, Eric-Maria Couturier et Hidéki Nagano.

Au piano, François-Frédéric Guy donne en 2018 au Muziekgebouw d’Amsterdam la première mondiale des Etudes après Kandinsky qu’il a enregistrées et rejouées en 2019 en Corée. La même œuvre est interprétée en Allemagne par Kiveli Doerken. 

Parmi les vents, Emmanuel Pahud donne en 2019 la création à Genève, Lugano et Paris (La Seine Musicale) du concerto Memento vivere. Emmanuel Pahud est aussi le dédicataire de la nouvelle pièce solo Memento Emmanuaile dont la création a eu lieu en 2020 au Wiener Konzerthaus. 

D’autres pièces ont déjà été jouées par les hautboïstes Jean-Louis Capezzali et Viola Wilmsen (Esprit tendre), le corniste David Guerrier (Prière de l’Ange gardien) ou les clarinettistes Nicolas Baldeyrou et Pierre Génisson (Formants pour clarinette, et Hommage à Matisse pour clarinette & voix de femme, créé par Pierre Génisson et Delphine Haidan à l’occasion du centenaire d’Henri Matisse dans le musée de sa ville natale au Cateau-Cambrésis aussi bien qu’à Nice). 

Avec orchestre ou ensemble instrumental, Vaste champ temporel à vivre joyeusement est d’abord dirigé en 2015 par Pascal Rophé avec l’Orchestre National des Pays de la Loire ainsi qu’au Japon par Yasuaki Itakura et le Tokyo Sinfonietta, puis à Toulouse en 2018 sous la direction de Pierre Bleuse, et au festival Enesco en 2019 par l’Orchestre Symphonique de Bucarest.

L’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo et son directeur musical Kazuki Yamada créent en 2018 la fantaisie symphonique Eclair physionomique inspirée par Paul Klee, qui sera reprise en décembre 2021 par l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et Pierre-André Valade. 

En 2019 l’Orchestre de la Suisse Romande et Jonathan Nott créent le concerto Memento vivere avec Emmanuel Pahud en soliste.

En 2020 malgré la pandémie, Yasuaki Itakura et le Tokyo Sinfonietta donnent un concert-portrait réunissant trois œuvres à Tokyo, et Pierre Bleuse et le Lemanic Modern Ensemble filment Fenêtres simultanées sur la ville, une sinfonietta composée en hommage à Sonia & Robert Delaunay dont la création publique est reportée à Genève en octobre 2021.

Mikko Franck et l’Orchestre Philharmonique de Radio France ainsi que François-Xavier Roth et le Gürzenich Orchester de Cologne ont co-commandé pour 2021 une Ouverture philharmonique.

D’autres projets se dessinent déjà pour les saisons suivantes avec la mezzo-soprano Marianne Crebassa, l’Ensemble intercontemporain et Matthias Pintscher aussi bien qu’avec le pianiste Bertrand Chamayou ou le violoncelliste Truls Mørk.

Eric Montalbetti compose depuis l’âge de 11 ans, parallèlement à l’étude du piano et de l’orgue. Adolescent puis étudiant, il suit les cours de Pierre Boulez au Collège de France et à l’Ircam, et étudie la composition avec Alain Bancquart, George Benjamin, Michael Levinas, Magnus Lindberg, Philippe Manoury, Paul Méfano et Tristan Murail.

Directeur artistique de l’Orchestre Philharmonique de Radio France de 1996 à 2014, il ne cesse pas de composer mais ne rend publiques ses premières œuvres qu’en 2015.

L’essentiel de sa musique est publié aux éditions Durand. En accord avec Durand, d’autres pièces éditées par Allegretto sont disponibles sur BabelScores.

Au disque, après le premier album « Solos – a personal diary in music », Alpha Classics publie un deuxième album de « Musique de chambre – Harmonieuses Dissonances » réunissant les pièces composées pour Christian Tetzlaff & Alexander Vorontsov, Delphine Haidan & Pierre Génisson, les solistes de l’Ensemble intercontemporain et le Quatuor Les Dissonances.

Biography in English

Eric Montalbetti

Born in 1968

Lives & works in Paris, France

If Eric Montalbetti long kept his music secret, he now enjoys that his scores are coming to life and reach audiences thanks to wonderful performers.

Among strings, violinist Christian Tetzlaff gave in 2019 at the Spannungen festival the world premiere of a Duo for violin & piano with Alexander Vorontsov, as well as the German premiere of an earlier Sonata for solo violinwhich was first performed in France by both David Grimal and Tedi Papavrami.

Cellists Marc Coppey and Alejandro Viana played Un herbier pour la vie, a suite dedicated to our dear ones who have passed away, and Henri Demarquette gave in 2018 the world premiere of Psalterium for cello & choir.

The soloists of the Ensemble intercontemporain Hae Sun Kang, Eric-Maria Couturier and Hidéki Nagano also recorded a Trio for violin, cello & piano and the members of Les Dissonances David Grimal, Stefan Simonca-Oprita, David Gaillard and Xavier Phillips the String quartet “Harmonieuses Dissonances”. 

Pianist François-Frédéric Guy premiered 3 Studies after Kandinsky at the Amsterdam Muziekgebouw in 2018 as well as in Tongyong (Korea) in the following year, while Kiveli Doerken gave its German premiere.

Among winds, Emmanuel Pahud premiered the flute concerto Memento vivere with the Orchestre de la Suisse Romande & Jonathan Nott in Geneva, Lugano & Paris (La Seine Musicale) in 2019. Emmanuel Pahud is also the dedicatee of a further solo work, Memento Emmanuaile, which he premiered in October 2020 at the Wiener Konzerthaus.

Oboists Jean-Louis Capezzali and Viola Wilmsen also both performed Esprit tendre, a tribute to Helen & Elliott Carter for solo oboe, while clarinetists Nicolas Baldeyrou and Pierre Génisson both played 5 Formants for clarinet and David Guerrier the Prière de l’Ange gardien for solo horn. Pierre Génisson also premiered together with mezzo-soprano Delphine Haidan Hommage à Matisse for clarinet & female voice on the painter’s 150thanniversary.

With orchestra or instrumental ensemble, Vaste champ temporel à vivre joyeusement was first performed in 2015 by Pascal Rophé & Orchestre National des Pays de la Loire on an 8 concerts tour, as well as by the Tokyo Sinfonietta and conductor Yasuaki Itakura in Japan. Pierre Bleuse also conducted the piece in Toulouse in 2018, and the Bucharest Symphony Orchestra gave its Romanian premiere in the 2019 George Enescu festival.

In 2018 Kazuki Yamada and the Monte Carlo Philharmonic Orchestra premiered Éclair physionomique, a large symphonic fantasy after Paul Klee commissioned by the Monte Carlo Festival du Printemps des Arts, and in 2019, Jonathan Nott and Orchestre de la Suisse Romande commissioned and premiered together with Emmanuel Pahud the flute concerto Memento vivere.

In 2020, the Lemanic Modern Ensemble and Pierre Bleuse have commissioned Fenêtres simultanées sur la ville, a sinfonietta for 18 musicians inspired by painters Sonia & Robert Delaunay, also co-commissioned by the Tokyo Sinfonietta and Yasuaki Itakura, who have presented a portrait of the composer in Tokyo in July 2020 performing 3 different works.

In 2021, Ouverture philharmonique will be first performed by Mikko Franck & Orchestre Philharmonique de Radio France, a co-commission of the Gürzenich Orchester Köln & François-Xavier Roth who will play it in the following season.

Further projects include Cavernes & Soleils on poems by Andrée Chedid for mezzo-soprano Marianne Crebassa, Ensemble intercontemporain and Matthias Pintscher (spring 2022), new piano pieces for Bertrand Chamayou, and a concertante Nachtgebet for cellist Truls Mørk who will give the premiere together with the Schumann concerto in 2022/23.

Eric started composition at the age of 11, while studying piano and organ. He followed the courses by Pierre Boulez, Robert Piencikowski and Andrew Gerszo at Ircam and Collège de France, and studied with composers Alain Bancquart, George Benjamin, Michael Levinas, Magnus Lindberg, Philippe Manoury, Paul Méfano and Tristan Murail. 

From 1996 to 2014, he was the Artistic director of the Orchestre Philharmonique de Radio France and chose to compose for himself like a personal diary. 

Since 2015, most of his music is published by Durand. A few other scores published by Allegretto are also available on BabelScores.

Following a first CD album of Solos - A personal diary in music, Alpha Classics has released in 2020 a new album of “Chamber music - Harmonieuses Dissonances” featuring the works composed for Christian Tetzlaff & Alexander Vorontsov, Delphine Haidan & Pierre Génisson, the soloists of the Ensemble intercontemporain and String quartet Les Dissonances.